Emmanuelle BAUDIN

Emmanuelle BAUDIN


Plasticienne
Mai 2019

Mes voyages, mes promenades le long des rivages ou des chemins me conduisent souvent à
des paysages splendides ou simplement touchants, cependant rarement vierges de l’empreinte
humaine laissée dans notre course folle au progrès (voir l’œuvre intitulée Cavalcade) ou dans la plus
simple balade (la chaussure comme symbole, objet détourné de sa fonction pour questionner les
représentations). Les matériaux collectés dans mes pérégrinations forment les « tesselles, celle d’un
monde « en crises ».
Ma proposition artistique cherche à mettre en perspective les éléments d’une crise qui ne cesse
de s’étaler dans le temps et dans l’espace (la crise pétrolière qui nous poursuit depuis si longtemps, la
pollution des océans, celle des étendues terrestres autant que célestes, du moindre cheveu de nos
« petites têtes », réduites souvent dans ma sculpture à une paire de chaussures. Cette crise récurrente
forme à l’usage une sorte de « bruit de fond » qui recèle intrinsèquement son propre effet domino
(examiné à l’aune de L’effet papillon). Elle est marquée par des crises plus aigües, douloureuses, mais
aussi par des moments de transitions, que ces transitions soient effectivement mises en actes ou
indéfiniment reportées à plus tard, à cet instant où s’atteint le pied d’un mur que certains continuent de
percevoir comme invisible, engageant l’intégralité du vivant, tel que nous le connaissons jusqu’à
aujourd’hui, dans un inconnu menaçant. Ce déni qui nourrit les crises futures conduit-il à une mutation
incontrôlable (voir l’œuvre Rétropédalage) ?
Les œuvres qui naissent de ces rencontres d’objets peuvent fonctionner comme éléments de
fables, d’allégories ou comme des éléments de réflexion pour une Histoire collective à construire, où
s’intègrent les crises (environnementales, climatiques, existentielles ou identitaires quant à nos origines,
notre essence, ou notre propre devenir en tant qu’Humanité), mais où se profilent peut-être aussi leurs
remèdes.

https://www.ebcy.fr/

https://www.facebook.com/EBCY.sculpture/